CHOISIR SES PARIS

Investir sur les bons paris, ceux qui sont rentables et qui vous rapporteront de l’argent sur le long terme est primordial. Avec une offre de paris toujours plus grande, difficile de faire son choix quand on ne connaît pas les critères à prendre en compte.

Je vais donc vous présenter au travers de cette page quels sont les types de paris sur lesquels il faut investir et ceux où au contraire il faut éviter.

CONSEIL N°1

Déterminer le sport et la ou les compétitions

Avant de commencer à investir dans les paris sportifs, il va vous falloir déterminer sur quel sport vous souhaitez parier. En effet, lorsque j’ai commencé dans les paris en début 2017, j’ai commis l’erreur de parier sur plusieurs sports à la fois. Je pariais sur du football puis ensuite du tennis mais aussi du basket etc…

Au final, je perdais de l’argent car je m’étais concentré sur aucune discipline sportive sérieusement. Afin de ne pas s’éparpiller, vous allez devoir dans un premier temps choisir le sport sur lequel vous souhaitez investir et y consacrer du temps. Le mieux est donc que ce soit un sport qui vous intéresse et qui vous passionne, c’est toujours plus agréable à analyser. Si vous êtes un spécialiste dans plusieurs sports, vous pouvez parier dessus mais cela vous prendra plus de temps.

Une fois le sport choisi, il va vous falloir déterminer la ou les ligues sur lesquels vous souhaitez parier. Là non plus, pas besoin de suivre une dizaine de Ligue différentes, cela vous demanderait beaucoup trop de temps et ce serait ingérable. En effet, vous allez avoir besoin de suivre l’actualité de ces ligues, des équipes qui les composent afin de rester à l’affût de toutes les informations de dernières minutes. Donc concentrez-vous plutôt sur 2 ou 3 ligues pour lesquelles vous avez de l’intérêt afin d’être le plus efficace possible sans trop vous disperser.

Vous avez fait vos choix ? Il ne vous reste plus qu’à savoir à quel type de marché votre sport et/ou votre ligue correspondent.

CONSEIL N°2

Connaître son type de marché

Tous les sports et toutes les ligues n’ont pas la même popularité à travers le monde. Certains et certaines sont plus connu que d’autres et c’est ce qui va déterminer votre type de marché.  En fait, il y en a 2 qui sont :

  • Le marché de masse ;
  • Le marché de niche ;

On va commencer par le marché de masse. Vous avez choisi comme sport le football et comme ligue la Ligue 1 française ? Alors vous êtes typiquement sur un marché de masse. En effet, le marché de masse est un marché concentrant les compétitions sportives les plus médiatisés, les plus connues et donc celles qui génèrent le plus de paris. Ce sont des sommes d’argent immense qui sont misées sur les événements de ces compétitions. Les bookmakers sont donc très attentif et font un travail rigoureux pour fixer leurs cotes car ils savent que plusieurs millions de parieurs miseront dessus.

Ou peut-être que vous avez choisi de parier sur du rugby français et comme compétition le Top 14 ? Alors cette fois-ci, nous sommes sur du marché de niche. Le marché de niche concerne les compétitions moins connues et moins populaires aux yeux des médias. Il y a de ce fait moins de paris, moins argent de misée dessus et donc les bookmakers sont moins attentif et moins appliqué à fixer leurs cotes. Il y a des avantages et des inconvénients à investir sur chacun de ces marchés.

CONSEIL N°3

Parier sur les paris qui rapportent

L’offre de pari chez les bookmakers est tout simplement énorme. Il n’est pas rare de voir par exemple pour un match de football plus de 100 paris proposés dessus. Autant vous dire qu’il est très facile de se perdre avec un tel choix. Pourtant, tous les paris ne se valent pas, loin de là. En effet, plusieurs critères sont à prendre en compte pour ne pas parier sur n’importe lesquels d’entre eux. Tous les paris ne présentent pas le même intérêt, le même TRJ (Taux de Retour Joueurs) ou la même part de hasard.

Mon premier conseil pour cette partie, ça va être de vous concentrer essentiellement sur les paris "simples". A l’inverse du pari combiné (ou encore du pari système), le pari simple concerne qu’un seul événement sportif à la fois. IL y a beaucoup de surprises et d’impondérables dans le sport et en faisant des paris combinés ou systèmes, vous serez beaucoup plus soumis à ces phénomènes aléatoires.

Ensuite, il va vous falloir sécuriser tous vos pronostics avec les paris Asian Handicap. C’est l’un des types de paris les plus appréciés par les parieurs professionnels. La logique de fonctionnement est simple, cela consiste à ajouter des points à l’outsider et à l’inverse à en retirer au favori.

Pour mieux illustrer cela, voyons un exemple avec le Asian Handicap +2,5 :

Pour un match de football, vous avez une équipe A qui joue à domicile et qui est très largement favoris (cote @1,10) et donc à l’inverse une équipe B qui joue à l’extérieur et qui est considérée comme l’outsider (cote @25). Après une analyse détaillée, vous voyez une équipe B combative, qui ne va rien lâcher pour cette rencontre et ne pas se laisser faire.

Vous pouvez donc ici « ajouter » de façon virtuelle des buts à l’équipe B. En pariant sur le pari AH +2,5 (cote @2,00), c’est comme si le match commencé avec le score de 0 – 2,5.

A la fin de la rencontre, nous avons donc les possibilités suivantes :

  • S’il y a match nul ou encore que l’équipe B gagne, alors vous gagnez votre pari ;
  • Si l’équipe A gagne le match mais en ayant un écart de but de moins de 2,5, comme par exemple 2 - 0, alors votre pari est encore gagnant car le score avec l’AH +2,5 sera de 2 – 2,5 ;
  • Si par contre l’équipe A gagne avec un écart de but de plus de 2,5, comme par exemple 4 – 1, même en ajoutant les 2,5 buts pour l’outsider, le score sera de 4 – 3,5, donc notre pari est perdant.

En pariant sur ces types de paris, vous avez une bien plus grande flexibilité dans votre façon de parier, comparer au pari 1X2 qui lui laisse bien moins de souplesse. J’affectionne tout particulièrement ce type de pari et je vous le recommande fortement.

Donc n’oubliez pas, concentrez-vous sur les paris simple en les sécurisant au maximum à l’aide des Asian Handicap. Bien sûr, il va vous falloir avant tous choisir les paris qui semble être une bonne affaire pour vous, suivant votre analyse. C’est ce qu’on appelle une Valuebet.

CONSEIL N°4

Chercher uniquement les Valuebets

Dans les paris sportifs, il n’y a pas toujours de bonne occasion à prendre. Par exemple, il peut m’arriver de ne pas prendre de pari pendant plusieurs jours car je ne vois pas de bonne opportunité d’investissement à saisir. C’est dotant plus vrai sur les marchés de masse car les bookmakers ajuste au plus juste leurs cotes afin que celle-ci collent au plus près de la réalité. Cependant, après un travail de recherche et d’analyse, il est toujours possible de trouver des Valuebets.

La Valuebet, c’est une cote dont vous estimez qu’elle a été surévaluée par le bookmaker. Vous estimez que la probabilité que l’événement se produise est plus grande que ce qu’a estimé le bookmaker. Par exemple, si vous estimez qu’il y a 60% de chance qu’une équipe gagne le match (cote à @1,66) alors que le bookmaker lui l’estime à 55% (cote à @ 1,82), vous avez tout intérêt à miser dessus, car pour vous c’est une Valuebet.

Ça correspond au final à une erreur de cotation de la part du bookmaker que vous estimez. Pour un parieur professionnel, c’est une belle occasion à saisir car sur le long terme, il sait qu’il sera gagnant en pariant dessus.

La Valuebet se détecte à force de pratique et d’expérience tout en connaissant bien le sport et la ligue concernée. Donc rien ne vous oblige à parier tous les jours, vous devez juste investir sur les paris qui présente pour vous un rapport Gain/Risque intéressant après analyse.

CONSEIL N°5

Éviter les paris combinés et les paris "exotiques"

Les paris combinés consistent à combiner plusieurs paris simples dans un seul et même pari. De ce fait, une seule mise est faite, commune à plusieurs issues d’événements, et si toutes ces issues se produisent comme vous avez prévu, vous gagnez votre pari. Il est donc plus risqué qu’un simple pari car il regroupe à minima 2 paris mais par contre, s’il est gagnant, il rapporte beaucoup plus que si on avait fait une mise séparée pour chacun d’eux.

Pour ma part, si vous souhaitez faire des paris combinés, je vous conseille de ne pas mettre plus de 3 paris dedans. Plus vous combinez de paris, plus la cote augmente car les cotes se multiplient entre elles, mais automatiquement, plus la probabilité que votre combiné passe diminue.

Comme vous le savez, les événements sportifs sont remplis de surprise et de rebondissement, c’est pour cela qu’il est très rare de voir de gros combiné passer. Les bookmakers le savent très bien et n’hésite pas à partager des listes et classements des gros combinés qui passent pour inciter et donner envie aux parieurs à en faire de même. Ne vous laisser pas avoir par l’appât du gain dans les paris.

Les autres types de paris que je vous conseille d’éviter son les paris « exotiques ». J’entends par « exotiques » des paris qui sortent très largement du paris ordinaire comme le célèbre  1X2. Ce sont des paris comme :

  • Score Exact ;
  • Nombre exact de but ;
  • Première équipe à marquer ;
  • Minute du 1er but ;
  • Nombre de corner ;
  • Nombre de carton ;
  • Etc… ;

Les problèmes avec ces paris sont multiples.

Déjà, pour commencer, il faut savoir que leur TRJ, qui est le pourcentage des mises totales redistribués aux parieurs gagnants, est assez faible. Le TRJ moyen sur les bookmakers ARJEL est de 85%. Pourtant, il n’est pas rare de voir des TRJ de plus de 90% sur des évènements comme le 1X2.

Les bookmakers ont tous intérêts à proposer les meilleures cotes pour cet événement car cela leurs permettra de se retrouver en tête sur les comparateurs de cote. Et du coup, s’il propose les meilleures cotes, alors les parieurs vont aller miser chez eux.

Mais voilà, le bookmaker va être obliger de se rattraper sur d’autre paris pour maintenir son TRJ à respecter de 85%. Et donc pour cela, il va proposer des TRJ faibles sur des paris comme le score exact où il est très difficile pour le parieur de s’en rendre compte car le nombre d’issues possibles proposés est élevés.

L’autre souci avec ces types de paris est qu’ils sont beaucoup trop soumis aux hasards et aux aléas du sport. Prenons typiquement le pari « Minute du 1er but », on est d’accord pour dire qu’il est assez difficile de prévoir l’intervalle de temps durant lequel le premier but se produira. Le facteur chance est beaucoup trop important pour parier sur ces paris.

Ne vous laisser pas berner par les bookmakers et leurs multiples offres de paris, pour nous, investisseur, il n’y a qu’un faible échantillon de paris qui nous intéresse et qui valent vraiment le coup.

Pour aller plus loin...

1 H DE FORMATION VIDÉO OFFERTE

pour découvrir les techniques et les stratégies pour être rentable

Vous en avez marre de perdre de l'argent dans les paris sportifs ? Vous souhaitez apprendre à investir sérieusement mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

Au travers d'une formation vidéo d'une heure totalement offerte, je vous présente les méthodes et les stratégies concrètes à mettre en place rapidement qui vous permettront de devenir gagnant sur le long terme et de enfin pouvoir vous générer un complément de revenu grâce aux paris sportifs.

Je vous fourni également en bonus un Ebook reprenant l'ensemble des termes et définitions spécifiques à connaître pour bien démarrer dans les paris.

Cliquez ici pour recevoir la formation

Entrez votre email pour TOUT recevoir maintenant

Zéro spam, 100% confidenciel