MAÎTRISER SES ÉMOTIONS

La maîtrise de son mental est capitale pour réussir dans les paris sportifs. Doute, euphorie, colère, joie, peur, toutes ces émotions peuvent se manifester très rapidement et vite vous faire perdre la tête. Votre but va être de limiter au maximum l’empreinte psychologique que les paris sportifs vont laisser sur vous. Pas facile de maîtriser cela surtout lorsqu’on débute.

Au travers de cette page, je vais vous expliquer qu’elle doit être votre approche mentale lorsque vous souhaitez investir dans les paris. En effet, avoir connaissance des mécanismes psychologiques d’un bon parieur peuvent nous aider facilement à maîtriser nos émotions.

CONSEIL N°1

Parier avec votre raison et non votre intuition

La majorité des parieurs débutant pari de façon intuitive, en suivant leur instinct sans avoir réellement étudié l’événement sportif qui les intéresse. Cela peut être dû à un manque d’organisation et de connaissances dans l’analyse sportive ou tout simplement à un contexte social qui s’y prête comme une soirée entre ami un soir de match.

Dans tous les cas, en pariant uniquement sur la base de jugement intuitif et spontané, il vous sera très difficile d’être rentable sur le long terme.

Cependant, pour un parieur qui a de l’expérience et un long passé dans les paris, il est toujours intéressant pour lui de prendre en compte une part d’intuition dans ses prises de décisions. En effet, à force de pratique et de recherche, celui-ci a acquis de façon inconsciente de nombreuses compétences et connaissances lui forgeant avec le temps une intuition qui cette fois-ci sera basée sur une expérience solide de parieur.

L’autre piège à éviter est lorsque vous avez une équipe de cœur, que vous soutenez depuis toujours et que vous ne vous surtout pas voir perdre. Dans ce cas-là, mon conseil est simple, éviter de parier sur des matchs où cette équipe va jouer. En effet vous risquez de vous laisser influencer par vos sentiments, votre désir de victoire pour cette équipe et ne pas être objectif sur votre jugement concernant le probable résultat du match. En effet, il est toujours compliqué et difficile de miser contre son équipe fétiche.

Abstenez-vous donc de prendre en compte votre intuitions dans vos analyses si elle n’est pas fondée sur des bases solides. Évitez aussi de parier « avec le cœur », car il faut savoir qu’une analyse et un travail de recherche prime toujours sur l’intuition et le feeling sur le long terme.

CONSEIL N°2

Accepter la Variance

Dans les paris, il y a 2 points à bien intégrer lorsqu’on débute qui sont essentiels pour un peu relativiser :

  • Il y a toujours une part de hasard dans les paris sportifs ;
  • Il est tout à fait normal de ne pas gagner tous ses paris même avec des analyses au top ;

En effet, dans les paris sportifs, il y a des jours avec et des jours sans. Quand vous êtes sur une série de victoires qu’on appelle aussi Good Run, tout va bien vous vous sentez le meilleur parieur du monde et vous vous voyez déjà riche. Les sentiments qui apparaissent sont par exemple :

  • La joie ;
  • L’euphorie ;
  • L’enthousiasme ;
  • La facilité ;
  • Etc…

Mais à l’inverse quand vous êtes sur une série de défaite qu’on appelle aussi Bad Run, vous avez envie de tout arrêter, vous pensez que vos analyses sont mauvaises et pire vous souhaitez rattraper vos pertes en faisant des mises plus importantes sur vos prochains paris. Ce dernier point est le meilleur moyen de faire banqueroute et ça ravage de nombreux parieurs débutants.

Les sentiments qui se manifeste dans ces moments-là sont très souvent :

  • La colère ;
  • La frustration ;
  • L’impatience ;
  • La déception ;
  • Etc…

Pourtant, ce phénomène est tout à fait normal et ça s’appelle la Variance. Il faut bien comprendre que les paris sportifs ne sont pas un investissement qui va générer des profits de façon régulière et linéaire. Des fois il y a des hauts et des fois il y a des bas, c’est comme dans tout. La variance peut être plus ou moins importante si vous jouez sur des cotes plus ou moins élevées. Elle existe uniquement avec une vision à « court terme », avec peu de pari car sur le long terme, avec un grand échantillon de pari, elle finit tout simplement par disparaître pour laisser place à l’Espérance. L’espérance, c’est tout simplement la tendance moyenne que vous allez avoir dans vos paris.

Donc inutile de vous enflammer quand vous avez une série positive, et, à l’inverse, de tomber en dépression quand vous avez une série négative. Cela ne voudra rien dire.

En fait, le mieux serait de se comporter comme un robot, c’est-à-dire n’avoir aucune émotion aux résultats dans ses paris sportifs qu’ils soient gagnants ou perdants. Un total détachement émotionnel serait donc la solution miracle mais c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire surtout quand il y a de l’argent en jeu. En plus, à cela s’ajoute le fait que l’inconscient humain a la fâcheuse tendance à retenir et être marqué plus facilement par les défaites et donc les pertes plutôt que les victoires et donc les gains.

L’une des pires choses qui peux arriver à un parieur et qui arrive bien assez souvent, c’est quand on perd notre pari à la 90e minute, pendant le temps additionnel, juste avant la fin.

On a ce sentiment que tout s’effondre et auquel on ne peut rien faire. Ça m’est déjà arrivé de nombreuses fois et dans des moments pareils, les nerfs sont mis à vif est votre mental à rude épreuve. Ce dernier étant rapidement submergé par les émotions suivantes :

  • Besoin incontrôlable de parier rapidement pour se refaire ;
  • Sentiment de colère et d’agacement ;
  • Le doute de soi ;
  • L’envie de tous arrêter ;

Ce sont des émotions de « l’instant », les pires qui soient, et si vous voulez faire la différence avec les parieurs amateurs, il va vous falloir tenir bon et ne surtout pas succomber à ce qu’on appelle le Tilt.

CONSEIL N°3

Ne jamais Tilter

Pour un parieur, Tilter, c’est tout simplement « péter un plomb » et lâcher prise dans les paris. Cela se traduit par le fait de parier une grande partie voire la totalité de son capital d’investissement sur un seul pari dans le but de se refaire. Il est déclenché par un excès d’émotion négative non contrôlé suite à une ou plusieurs pertes dans les paris. A le dire comme ça, on peut avoir tendance à se dire qu’on ne craquera pas quoiqu’il arrive, mais quand on est sur le moment, les émotions prennent facilement le dessus sur la raison.

La meilleure façon de réagir dans ces cas-là et de faire les choses suivantes :

  • Une pause dans ses paris, d’un jour ou deux voir même plus si besoin ;
  • Une analyse afin de chercher à savoir pourquoi le pari n’est pas passé ;

Il vous faut vite oublier et passer à autre chose rapidement car les décisions prises sur l’instant font généralement perdre de l’argent car elles ne sont pas rationnelles. De plus, il ne faut pas que cela créer en vous du doute, de la perte de confiance dans vos analyses et la peur de parier à nouveau au risque de ne faire que des paris à blanc.

CONSEIL N°4

Accepter qu'il y ait une part de hasard

Tout n’est pas forcément de votre faute, loin s’en faut, il y a dans le sport ce qu’on appelle des impondérables. Ce sont des éléments non maîtrisable et très difficile à anticiper qui peuvent faire basculer un match en votre faveur mais aussi en votre défaveur.

Cela peut être par exemple les cas suivants :

  • La blessure d’un joueur vedette ;
  • Un carton rouge ;
  • Un penalty ;
  • Des erreurs d’arbitrage ;
  • Un choix stratégique de l’entraîneur ;

On se rend donc rapidement compte que de nombreux éléments sont impossible à analyser. C’est pour cela que tout ne dépend pas de votre analyse, il y a toujours une part de hasard dans les paris, sinon ce serait bien plus facile de gagner.

Le mieux pour sortir grandi de ces mauvaises expériences, c’est d’apprendre de ses échecs et de comprendre tous ces phénomènes. On commet tous des erreurs, c’est normal, c’est souvent comme ça qu’on apprend mais le mieux est encore d’apprendre des erreurs des autres, cela vous fera gagner beaucoup de temps et aussi de l’argent.

CONSEIL N°5

Adopter une vision et un comportement d'investisseur

L’investissement dans les paris sportifs, c’est le thème que j’ai choisi pour mon blog. Si vous raconter à des personnes que vous investissez dans les paris, la grande majorité vont vous prendre pour un fou. Pourtant les retours sur investissement sont largement supérieurs à un simple livret si vous savez comment vous y prendre.

Pour cela, vous devez avoir une vision d’investisseurs sur le long terme et non de parieurs qui recherche le profit rapide sur le court terme. À chaque fois que vous pariez sur l’issue d’un événement vous investissez sur un actif qui doit présenter pour vous le meilleur rapport Gain/Risque.

Et comme tout investissement, des fois on gagne mais aussi des fois on perd. Votre objectif, c’est que vos gains couvrent vos pertes sur le long terme en créant ainsi un retour sur investissement positif.

De plus, le manque de patience et le désir de satisfaction instantané sont de véritables pièges pour les parieurs. Dans une société moderne ou tout va de plus en plus vite, on veut tous gagner beaucoup et rapidement de l’argent avec le moins d’effort. Dans la réalité, ça ne marche pas comme ça. En effet, il va vous falloir vous développer et vous entraîner à :

  • Être patient ;
  • Avoir de la discipline ;
  • Être rigoureux et organisé ;

Tous cela demande du temps et de la persévérance mais au moins à la fin vous obtiendrez de bon résultat.

CONSEIL N°6

Éviter les paris en live lorsqu'on débute

Un autre conseil si vous débutez dans les paris sportifs, c’est d’éviter de s’aventurer dans les paris en live. Les paris en direct sont de véritables « cimetières » pour les parieurs débutants. Dans ces moments-là, le mental prend très largement le dessus sur tout le reste, et c’est bien ça le problème quand on ne sait pas le maîtriser correctement.

En effet, quand vous pariez en live, vous êtes au cœur de l’action de l’événement sportif, les actions et les surprises s’enchaînent sans que vous ayez le temps d’analyser sereinement ce qui se passe réellement. Votre jugement va donc être altéré par rapport à la réalité des choses et des biais cognitifs apparaissent et se créent dans votre esprit.

Les biais cognitifs sont des mécanismes psychologiques qui modifie votre jugement par le biais des émotions. Il peut vite devenir difficile de rester rationnel pendant le live et les bookmakers l’ont bien compris. Il n’hésite pas à vous faire des offres régulières vous invitant à aller parier en direct.

Cependant, une fois que nous sommes bien conscient de ces processus psychologiques et que nous les maîtrisons, il est très intéressant de parier en live en faisant en particulier du Betting Exchange.

Pour aller plus loin...

1 H DE FORMATION VIDÉO OFFERTE

pour découvrir les techniques et les stratégies pour être rentable

Vous en avez marre de perdre de l'argent dans les paris sportifs ? Vous souhaitez apprendre à investir sérieusement mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

Au travers d'une formation vidéo d'une heure totalement offerte, je vous présente les méthodes et les stratégies concrètes à mettre en place rapidement qui vous permettront de devenir gagnant sur le long terme et de enfin pouvoir vous générer un complément de revenu grâce aux paris sportifs.

Je vous fourni également en bonus un Ebook reprenant l'ensemble des termes et définitions spécifiques à connaître pour bien démarrer dans les paris.

Cliquez ici pour recevoir la formation

Entrez votre email pour TOUT recevoir maintenant

Zéro spam, 100% confidenciel